Vous trouvez, vous gagnez !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
Accueil Blog Choisir entre 2 opportunités d'emploi

Publié le 19 juin 2017

Choisir entre 2 opportunités d'emploi

Choisir entre 2 opportunités d'emploi

Après plusieurs semaines à multiplier les candidatures et les entretiens, voilà que votre profil a retenu l’attention non pas d’une ... mais de deux entreprises ! Cela arrive plus souvent qu'on ne pense. Une chance ? Oui, mais qui peut vite devenir un casse-tête. Laquelle des deux opportunités saisir ? Selon quels critères ? Voici quelques conseils pour vous aider à faire votre choix.

 

Prenez le temps de la réflexion

 

Entre deux postes, votre cœur balance ? Ce n’est pas une situation confortable, et pourtant, vous avez le droit d’hésiter. Il est courant d’obtenir l’accord d’une entreprise pour un poste qui vous plait plus ou moins, et d’attendre la réponse de celle qui vous intéresse vraiment. Dans ce cas, rien ne vous empêche de jouer franc jeu en signalant à l’entreprise vous ayant donné son accord que vous avez d’autres pistes et que vous avez logiquement besoin d’un délai de réflexion. Ce temps est important pour ne pas prendre votre décision dans la précipitation. Cela vous évitera de vous désister juste après vous être engagé(e) et de passer ainsi pour un employé peu fiable.

Prenez du recul pour prendre votre décision en étant honnête avec vos attentes professionnelles et la conciliation de celles-ci avec votre vie personnelle. Dans cette période d’incertitude, vous pouvez consulter des avis extérieurs (famille, amis, anciens collègues …), mais c’est bien à vous que reviendra la décision finale.

 

Renseignez-vous sur les informations qu’il vous manque

 

Pour pouvoir étudier sereinement les deux opportunités qui s’offrent à vous, essayer de rassembler le maximum d’informations possibles sur l’entreprise, le contenu précis du poste, le niveau de responsabilité ou l’environnement de travail. Pour cela, reprenez vos notes de l’entretien et les réponses aux questions que vous avez éventuellement posées.

Si vous n’avez pas été assez curieux(-se) en entretien, il est encore temps de le faire. Vous pouvez notamment demander à interroger certains employés pour vous faire une idée plus précise du cadre de travail ou de la culture de l’entreprise. Cela montrera votre intérêt et votre fiabilité. Et n’oubliez pas : Google est votre ami ! Vous pouvez déjà commencer par trouver un certain nombre d’informations sur le site de l’entreprise et leurs réseaux sociaux.

 

Ne pensez pas seulement rémunération mais perspectives d’évolution

 

Certes, la rémunération proposée à l’embauche peut être un critère déterminant à votre choix, mais il ne fait pas tout ! Déjà parce que les salaires peuvent évoluer rapidement, et qu’à cela peut s’ajouter des avantages octroyés par l’entreprise comme la mutuelle, les tickets restaurants, les primes …

De nombreux critères doivent être pris en compte pour avoir une vision globale du poste : le lieu (et la distance domicile-entreprise), les collègues, l’entreprise et ses valeurs, les formations, les perspectives d’avenir, les congés ou encore la mobilité géographique. Tous ces critères vont influencer la décision que vous prendrez. Vous seul(e) pouvez définir les aspects qui correspondent le plus à vos attentes. Pensez également à ce que le poste en tant que tel peut vous apporter, et les compétences que vous pouvez y acquérir. Celles-ci enrichiront votre profil pour l’avenir.

 

Soyez fidèle à votre projet professionnel

 

Lorsque vous procéderez au choix de votre nouveau poste, faites preuve de cohérence par rapport à votre projet professionnel. Prenez celui qui vous fera évoluer au poste que vous envisagez pour répondre à vos objectifs de carrière : évolution professionnelle, PME ou grand groupe, déplacements professionnels …

 

Quelles méthodes pour faire son choix

 

Vous pouvez opter pour la bonne vieille méthode de la colonne des « plus » et celle des « moins ». Listez le maximum d’éléments qui permettront de différencier les deux opportunités qui s’offrent à vous. Vous pouvez également attribuer un score de 1 à 5 en face de chaque critère. Il ne vous restera plus qu’à calculer la somme totale.

Faites également un brainstorming de ce qui est essentiel pour vous et votre carrière : le secteur d’activité de l’entreprise, l’autonomie sur les projets, la durée du trajet, la culture de l’entreprise, l’environnement de travail, la renommée de l’entreprise, les heures de travail prévues par semaine … Priorisez les éléments et écrivez en face de chacun comment l’une ou l’autre opportunité peut les satisfaire.

Parfois, le mieux est d’en parler à un proche qui aura un œil plus objectif. Confiez-lui vos interrogations et hésitations, il pourra peut-être avoir certaines réponses qu’il vous manque.

 

Faire jouer la concurrence subtilement

 

Si, malgré l’essai de ces méthodes vous ne parvenez pas à faire votre choix, vous pouvez essayer de faire jouer la concurrence entre les deux entreprises. S’ils vous veulent vraiment, peut-être vous feront ils une proposition plus séduisante. Attention tout de même à ne pas vous griller, vous n’êtes pas encore embauché(e) donc pas irremplaçable ! Il ne s’agit pas de faire peur à l’employeur juste avant votre recrutement.

 

Ne vous basez pas sur des promesses

 

Pour attirer plus de candidats, les entreprises peuvent parfois enjoliver le poste proposé avec des projets palpitants. Il ne faut pas être complètement suspicieux(se) à l’égard du recruteur, mais simplement anticiper les éventuels imprévus (coupe budgétaire, changement de politique interne …). Essayer de faire la part des choses entre ce que l’entreprise veut vous vendre et la réalité du terrain, en vous appuyant sur des faits concrets.

 

Parfois, le choix entre deux propositions d’embauche s’avère tellement difficile, qu’il faut juste faire parler son feeling. Le processus de recrutement, les contacts que vous avez rencontrés ou encore le temps passé dans les locaux sont autant d’éléments qui vous feront peut-être pencher vers l’une ou l’autre des offres.