Vous trouvez, vous gagnez !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
Accueil Blog Burn out : Comment l’identifier et l’éviter

Publié le 3 avril 2017

Burn out : Comment l’identifier et l’éviter

Burn out : Comment l’identifier et l’éviter

36% des personnes déclarent avoir déjà fait un burn-out au cours de leur carrière. Ce syndrome d’épuisement professionnel, qui n’est toujours pas défini médicalement en France, peut avoir de graves conséquences pour celui qui en est victime. Comment le prévenir ? Comment réduire les risques ? Quelles solutions mettre en place ? Woozjob tente d’y répondre.

 

Burn-out : de quoi parle-t-on ?

 

Le burn-out est un état d'épuisement physique, émotionnel et mental, résultant de l'accumulation de facteurs de stress chroniques dans le cadre professionnel. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), il se définit par « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail ».

Prises dans un rythme effréné, les personnes touchées par le burn-out ne s’en rendent généralement pas compte tout de suite. Elles continuent à vivre de la même façon sans être à l’écoute des signaux envoyés par leur corps, jusqu’à s’effondrer. Souvent, ce sont des personnes perfectionnistes, très impliquées dans leur travail, dévouées à leur société et qui ne comptent pas leurs heures.

En donnant une place trop importante à leur travail dans leur vie personnelle, ne laissant plus de moments pour soi, les individus finissent par s’oublier et ne plus tenir compte de leurs limites. Parmi les professions les plus « à risque », on peut citer les cadres, le corps médical ou encore le personnel enseignant.

 

Quelles peuvent être les causes et symptômes d’un burn-out ?

 

Le burn-out résulte souvent d’un déséquilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. Les personnes se sentent tiraillées entre leur conscience professionnelle et le besoin de prendre du temps pour elle ou leur famille. Il peut aussi être la conséquence d’un manque de reconnaissance, d’une connexion ininterrompue à leur travail, d’un manque d’autonomie, d’une pression trop importante exercée, d’horaires incompatibles avec une vie familiale ou tout simplement d’objectifs hors-de-portée.

Le marché du travail réclame de plus en plus des salariés sachant faire mille tâches à la fois en un temps toujours plus limité, de répondre dans les cinq minutes tout en devant gérer une quantité d’informations considérable. L’ensemble de ces facteurs peuvent contribuer à l’augmentation du stress au travail. Il peut alors se manifester par un fort taux d’absentéisme, un taux important d’accidents du travail, des malaises ou des maladies.

Il est donc primordial de réagir dès que les premiers signaux se manifestent : troubles du sommeil, repli sur soi, douleurs diffuses chroniques, crises d'hystérie ou d'angoisse, irritabilité, agressivité, manque de concentration...

 

Comment éviter le burn-out ? Nos conseils

 

Communiquer

Il est important de discuter régulièrement avec son manager pour faire le point sur les objectifs et les missions à réaliser. Cet échange mettra en lumière les tâches non réalisables dans le temps imparti et redéfinira celles qui sont les plus prioritaires.

 

Gérer sa charge de travail

Si la charge de travail est trop importante, peut-être faut-il envisager de déléguer certaines missions, avec l’accord du manager, à un autre collègue.

Pour optimiser la gestion de son emploi du temps, il est préférable de définir de façon clair le niveau d’urgence de chaque mission (retour attendu dans l’heure ou plus tard) afin de ne pas se laisser dépasser.

 

Apprendre à dire non

Pour éviter une surcharge de travail, il convient de se poser quelques questions avant de se voir confier une nouvelle mission : Combien cela prendra-t-il de temps ? Est-ce à moi de m’en charger ? Puis-je respecter les délais pour mes autres projets avec cette tâche supplémentaire ?

 

Déconnecter

Malgré un emploi du temps chargé, il est nécessaire de savoir décrocher une fois les horaires de travail terminés, en évitant notamment de consulter ses emails professionnels. Il est nécessaire de trouver du temps pour soi, pour se ressourcer : sport, massages, relaxation...

De même, au travail, il est important de faire des pauses pour se libérer l’esprit et être plus productif : marcher, discuter avec un collègue, écouter de la musique relaxante…

 

Relativiser

Nous avons naturellement tendance à surestimer les enjeux d’une tâche non réalisée dans les temps ou non parfaitement exécutée. Il faut adopter un regard objectif sur son travail car la survie de l’entreprise ne repose pas sur les épaules d’une personne uniquement !

 

Pour beaucoup, le burn-out est le mal professionnel de notre siècle. Alors prenez soin de vous et appliquez dès maintenant nos quelques conseils énoncés ci-dessus !