Vous trouvez, vous gagnez !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
Accueil Blog Comment remotiver un salarié démotivé ?

Publié le 8 décembre 2016

Comment remotiver un salarié démotivé ?

Comment remotiver un salarié démotivé ?

Si l’un de vos collaborateurs perd de vue ses objectifs, qu’il doute de pouvoir les atteindre ou qu’il ne participe plus aux réunions, il se peut qu’il soit démotivé. Vous devez rester vigilant et ne pas le prendre à la légère. Non seulement le salarié est moins performant, mais il peut aussi tirer les autres membres de l’équipe vers le bas. Il faut agir rapidement pour éviter que la situation ne se dégrade davantage ! Woozjob vous livre quelques conseils.

 

Soyez attentif à vos collaborateurs

 

En tant que manager, il est de votre rôle de vous assurer du bien-être de vos collaborateurs au travail. Si vous percevez des signaux avant-gardistes de démotivation (manque de ponctualité, isolement vis-à-vis de l’équipe, objectifs non atteints, etc.), prenez les devants car il est rare que le salarié vienne de lui-même vers vous.

 

Choisissez un lieu et un moment propice au dialogue. Evitez un rendez-vous trop solennel, au risque de contrarier encore plus le salarié, mais privilégiez plutôt un climat de confiance rassurant, et sans témoin. Invitez-le pour le déjeuner ou discutez avec lui après le départ de l’équipe. Lors de l’échange, appuyez-vos sur les faits pour qu’il ne se sente pas attaqué injustement et rappelez-lui vos attentes de manière pacifique.

 

Cherchez les raisons du mal-être

 

Pour résoudre le problème, demandez à votre collaborateur de vous expliquer la situation. Laissez-le s’exprimer, sans le couper, pour qu’il sente que vous l’écoutez et que vous prenez en considération ses difficultés. Rappelez-lui qu’il bénéficie de votre confiance. S’il éprouve du soulagement après avoir « vidé son sac », bien joué, une première étape est franchie !

 

Faites également prendre conscience à votre collaborateur de ses succès. Demandez-lui de se souvenir de quelque chose qu’il a réussi et quel résultat il a obtenu. N’hésitez pas à le féliciter pour cela à l’occasion !

 

Responsabiliser le collaborateur avec une nouvelle mission

 

Maintenant que vous connaissez les raisons de son mal-être, trouvez avec lui une solution pour remédier au problème. Définissez la bonne stratégie à adopter, qui conviendra tant au salarié qu’à vous.

 

Si votre collaborateur a l’impression d’avoir fait le tour de son poste, c’est peut-être l’occasion de lui confier une nouvelle mission, la gestion d’un nouveau client ou projet pour lui redonner l’envie de s’impliquer. Donnez-lui de nouveaux objectifs stimulants, mais veillez à instaurer des points réguliers pour s’assurer du bon déroulement de la mission. Autre alternative : proposez-lui une formation pour qu’il puisse acquérir de nouvelles compétences.

 

Le meilleur moyen pour comprendre une éventuelle démotivation de vos salariés reste encore de se mettre dans leur situation. Demandez-vous objectivement « Serais-je motivé si j’étais à leur place ? ». Si ce n’est pas le cas, c’est peut-être que vous devez réfléchir plus en profondeur aux conditions de travail de votre équipe (stress, contraintes physiques importantes …) ou au type de missions que vous lui confiez.

 

Et gardez toujours à l’esprit qu’un salarié heureux dans son travail, c’est un salarié motivé et fidèle, qui sait pourquoi il s’investit.