Vous trouvez, vous gagnez !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
Accueil Blog Dix conseils pour réussir son premier jour de travail… et sa période d’essai

Publié le 16 février 2016

Dix conseils pour réussir son premier jour de travail… et sa période d’essai

Dix conseils pour réussir son premier jour de travail… et sa période d’essai

C’est votre premier jour au sein d’une nouvelle entreprise ? La première impression que vous donnerez devra être la bonne, autant pour l’employeur que pour les nouveaux collègues… mais pas de panique, si vous êtes naturel, tout se passera bien ! Voici quelques conseils pour passer le cap du premier jour, mais aussi de la période d’essai, sans encombre.

 

Arriver à l’heure

 

Tout d'abord, le plus précieux des conseils n'est autre que la ponctualité. Rien n'est plus mal vu que d'arriver le 1er jour en retard. Pour éviter cela, il est préconisé de se renseigner sur le trajet domicile-travail la veille et prêter attention au trafic le jour J. Après avoir bien vérifié les horaires de votre travail, partez impérativement en avance.  Ce n’est qu’une fois la durée du trajet testée et approuvée que vous pourrez partir… à l’heure.

 

Etre souriant et poli(e)

 

Cela va de soi mais le premier jour, entre le stress, les multiples présentations de collègues, les visites des locaux… La politesse et le sourire sont parfois relégués au second plan ; se montrer souriant et avenant est pourtant un point positif dans votre évaluation.

 

Paraître (ou être) motivé

 

Sourire et dire « Bonjour » ne suffisent cependant pas toujours à donner une bonne impression : la motivation est encore plus importante, et doit se ressentir chez le nouvel arrivant. Vous avez certainement eu un entretien préalable avant d’être embauché ; c’est l’occasion par exemple de reparler de sujets évoqués à ce moment-là, de faire des propositions : « J’ai d’ailleurs réfléchi à cela et j’ai pensé que… » ; « Au sujet de… que penseriez-vous de faire… ? ».

 

S’habiller correctement

 

La bonne impression passe également par la tenue vestimentaire du nouvel employé. Adopter le « dress code » de l'entreprise est idéal, éviter tout ce qui est décolleté plongeant pour les femmes, des jeans à trous pour les hommes, des bijoux trop voyants, etc. En fonction des codes de l'entreprise et du poste occupé, opter pour un tailleur, un costume ou bien une tenue plus décontractée. Observer l'atmosphère lors de l'entretien d'embauche peut vous aidez dans ce sens.

 

Se présenter à l’équipe…

 

Autre petit conseil pratique : se présenter. Étant le dernier venu, il est recommandé que le candidat s'introduise auprès des collègues présents dans son service, qui ne savent pas forcement qui est le nouvel employé. Rien ne sert cependant de trop en faire en se dévoilant à l'ensemble de l'entreprise dès le premier jour ; concentrez-vous sur les collaborateurs du même open space, bureau, pôle…

 

… et retenir les noms de ses nouveaux collègues

 

Petit exercice souvent délicat lorsque l’on est présenté à une foule de nouveaux collègues, mais signe d’intérêt et de motivation si vous arrivez à retenir les noms principaux ! Et même les jours suivants, si vous avez des trous de mémoire (ce qui arrivera certainement), n’hésitez pas à redemander le nom d’un collaborateur : il vaut mieux poser ce type de question la première semaine plutôt que le 3è mois.

 

Ne pas critiquer son ancien employeur

 

Le monde est petit et celui de votre secteur d’activité encore plus… Alors gare aux critiques sur vos anciens employeurs, voire anciens collègues, surtout les premiers jours ! Même si vous êtes en mauvais termes avec ces derniers.

 

Garder tous ses commentaires pour soi

 

Etre naturel, certes, mais paraître trop familier peut s'avérer dangereux. En vous exposant trop à vos collègues, le risque est d'instaurer la méfiance auprès d'eux. Ne racontez pas vos soucis familiaux, professionnels, de santé, etc. Gardez votre jardin secret dans un premier temps, les affinités se créeront plus tard.

 

Poser des questions

 

Il faut oser poser des questions, n'ayez pas peur, c'est le seul moyen de progresser et de fournir un travail complet satisfaisant pour votre supérieur. En posant les interrogations, vous faites part de votre motivation et flattez vos collègues en faisant appel à leurs compétences. Ne vous retenez pas, lancez-vous.

 

Repérer les lieux et les habitudes des employés

 

Cuisine, frigo, machine à café, boulangerie du coin, cafétéria…  La première semaine sert également à repérer les lieux qui feront votre quotidien : les jours suivants, vous pourrez ainsi vous adapter et prendre de nouvelles habitudes. Evitez cependant de ramener votre popote le premier jour pour manger seul sur un banc dehors : les premiers repas en groupe (même s’ils sont parfois un peu plus chers que votre budget vous le permet) vous permettent de créer vos premiers liens avec vos collègues. Une étape indispensable pour une bonne intégration.

 

 

De ce fait, en appliquant ces précieux conseils, il n'y a aucune raison que vous stressiez lors de votre premier jour au travail et que cette journée se déroule mal. N'ayez aucune crainte, osez et soyez naturel.