Vous trouvez, vous gagnez !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
Accueil Blog Fiche métier : Hôtellerie et Restauration

Publié le 24 novembre 2015

Fiche métier : Hôtellerie et Restauration

Fiche métier : Hôtellerie et Restauration

« Si tu ne travailles pas à l’école tu finiras serveuse ! » ai-je entendu dans un restaurant ! (oui je vous assure, parait-il que le métier de serveur est simple). Plus de soixante-dix heures par semaine, un rythme de vie situé entre les coupures et les fermetures, non l’hôtellerie et la restauration ce n’est pas que du service ! C’est de la rigueur, de l’attention et beaucoup d’organisation.

 

Encore peu valorisé, le secteur de l’hôtellerie et la restauration offre pourtant de belles perspectives de carrière.

Pourquoi ? Les parcours hôtellerie/restauration ne sont pas typiques de ceux qu’on peut observer chez les financiers ou les marketer. En effet, il n’est pas obligatoire d’être « gradé master » pour rentrer dans le monde du travail. La restauration laisse encore une grande place à l’expérience qui permet se forger la main (oui forger et non faire, car pour « envoyer » (comme on dit dans le jargon de la restauration) 260 couvert en quatre heures sans perdre la moitié de son équipe, il faut un mental d’acier, de fer !.

 

 

Hôtellerie et Restauration, quels parcours ?

 

Parcours Restauration

CAP/BAC : CAP/Bac pro Restauration   / BAC ES/S/L

BAC+2 : BTS hôtellerie – Restauration   /  BTS Art de la table et du service

BAC+3 :  Licence professionnelle hôtellerie-restauration   /   Bachelor management Hôtelier

BAC+5 : Ecole privées : Paul Bocuse, Ecole Ferrandi, Institut Vatel…   /    Master gestion des activités touristiques et hôtelières   /    Master management hôtellerie tourisme

 

Parcours Hôtellerie

CAP/BAC :  CAP/BAC Pro Restauration   /    BAC ES/S/L

BAC+2 :  BTS Hôtelier

BAC+3 : Licence pro hôtellerie - restauration   /   Bachelor management hôtellier

BAC+5 : Ecoles privées   /   Master management commercial   /   Master MA touristiques et hôtelières

 

Parcours allant du BAC à BAC+5, l’hôtellerie/restauration permet une entrée jeune dans le monde professionnel et admet les reconversions au travers des années. Un serveur avec une bonne expérience peut facilement passer responsable, directeur, voir ouvrir son propre établissement. Passer de serveur à entrepreneur ? Ça ouvre des perspectives !

 

 

Hôtellerie et Restauration, exemple de métiers

 

La restauration : Directeur de restaurant

Missions:

Veiller à la tenue du restaurant

Management des équipes (cuisine et salle)

Ressources humaines

Fidélisation client

Gestion des stocks, de la caisse

 

Variables effectives

Taille de l’entreprise : le directeur de restaurant peut être plus ou moins responsable  des ressources humaines. Dans un lieu de taille humaine, il aura tendance à être directeur et opérationnel dans la salle alors que s’il doit être présent sur plusieurs sites, il aura majoritairement la figure d’un manager d’équipe.

 

Son statut : s’il est indépendant voir propriétaire, le directeur peut être sur tous les fronts (responsable du restaurant, recruteur, comptable, acheteur, vendeur).

S’il est salarié, on lui attribue des fonctions spécifiques à son expérience et on externalise les besoins financier, RH, fournisseurs…

 

Salaire débutant : Entre 20K€ et 30K€

Salaire expérimenté :Entre 30K€ et 45K€

 

 

L'Hôtellerie : Gouvernant

Missions:

Garantir l’hygiène et la tenue de l’hôtel

Management des équipes d’étage

Formation du personnel

Fidélisation client

Témoin qualité/prestation

 

Variables effectives:

Polyvalence : le gouvernant n’est pas seulement le garant d’un hôtel propre, il est manager, financier (il doit gérer les budgets attribués à la mise en valeur de l’hôtel) mais est  surtout l’interlocuteur privilégié des clients et leur messager en terme de retour sur la qualité des prestations.

La personnalité : un/une gouvernant doit être minutieux et rigoureux. Il doit avoir les yeux partout et être capable de repérer le moindre défaut dans la mise en place de l’hôtel.

Une forte concentration est demandée.

La maîtrise des langues étrangères est fortement appréciée.

 

Salaire débutant : 20K€

Salaire expérimenté : Entre 20K€ et 40K€