Vous trouvez, vous gagnez !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
Accueil Blog Fiche métier : Santé

Publié le 24 novembre 2015

Fiche métier : Santé

Fiche métier : Santé

 

«  Si vous parlez à dieu vous êtes croyant, s’il vous répond, vous êtes schyzo ! » a dit le plus célèbre des docteurs du monde (of the world really, Dr House).

La médecine est une spécialité où il faut s’accrocher à tous les remparts possibles. Très sélective, elle ouvre à la voie de la compétition dès la première année post-bac. Pour ceux qui souhaitent (furtivement) échapper aux onze années d’études obligatoires, le paramédical vous permet d’intégrer le milieu et de combiner deux aspects : la santé et le social. Métiers en évolution constante, les métiers du sanitaire et du social offrent de plus en plus de postes. Et cela en raison de l’évolution de notre population : départs à la retraite, chômage, décès, maladie… Les techniciens du paramédical sont comme nos médecins, sur tous les fronts.

 

Si vous êtes à moitié (voir 3/4) super-man,  et que vous avez le sens du devoir (comme un agent secret) et que vous souhaitez accompagner et servir, voici le parcours du combattant qui vous attend !

 

 

Fiche métier Santé : Quel parcours ?

 

Parcours médical

 

BAC+ 1 : Passage de la PACES : première année commune aux études de santé. Concours très sélectif.

BAC+2 : 2ème et 3ème année : enseignements théoriques.

BAC+ 3 : Equivalent licence : diplôme de formation générale en sciences médicales

BAC+5 : 4ème  5ème et 6ème année : formation théorique et pratique

Passage à des ECN : épreuves classantes nationales

Le résultat à ce concours détermine le choix de la spécialité et l’affectation géographique

BAC+ 10 et plus

Diplôme d’Etat passé en internat de docteur en médecine avec mention de la spécialité.

Certaines spécialités comme la cancérologie demandent une mention complémentaire donc le passage du DESC.

 

Parcours Para-médical

 

BAC+ 1 : PACES pour certaines filières comme la kinésithérapie,  psychomotricité

BAC+2 : BTS ou DUT pour des métiers techniques (analyses, appareillage)

BAC+ 3 : Diplôme d’Etat avec mention de la spécialité - Ecoles spécialisées : IFSI

BAC+5 : Certificat de capacité avec mention de la spécialité choisie. (ex : orthophonie)

Admission sur concours

 

 

Fiche métier Santé : Pour quels métiers ?

 

Quelques exemples

 

Après l’effort, le réconfort… M’avait-on dit… Vous êtes médecins ? Votre ténacité sera mise à l’épreuve tout au long de votre carrière. Apprendre à s’adapter, à être patient, persévérant mais aussi savoir prendre du recul sur son travail… Voici les qualités requises pour faire un bon  magicien médecin ou un bon technicien !

 

 

Médecin spécialiste

Missions:

- Définition de la maladie

- Etablissement d’un diagnostic et des solutions applicables : le patient a le choix de les suivre ou non.

- Surveillance et prévention

- Intervention d’urgence

- Encadrement et apprentissage des étudiants

 

 

Lieu d’exercice : cabinets, cliniques, hôpitaux, laboratoires, entreprises industrielles ou administration

 

L’expérience : en fonction de son expérience et de sa réputation, le médecin qui travaille dans un hopital peut être choisi comme directeur de l’établissement. Il se voit alors attribué des fonctions d’administration et d’encadrement.

 

Situation géographique : Un médecin expérimenté peut être appelé à partir à l’étranger et à se (re)convertir dans la recherche pour les universités, écoles… il peut être amené à donner des conférences et à acquérir le rôle de formateur.

Salaire : A partir de 55K€

En fonction du statut, de l’affectation géographique et de l’expérience

 

Orthophoniste (para-médical)

 

Missions :

- Etablir un bilan

- Définir le trouble

- Proposer un traitement

- Rééduquer

- Informer le public

 

Statut : fonctionnaire, libéral, salarié

Lieu d’exercice : les orthophonistes travaillant en hôpitaux interviennent sur les problèmes plus durs à traiter, dans l’urgence la plupart du temps. Ils peuvent aussi travailler dans des structures pour enfants et adultes handicapés ou déclarés irresponsables.

Relations interprofessionnelles : l’orthophoniste travaille toujours en relation avec les autres médecins qui traitent le patient pour garantir un suivi médical efficace et cohérant.

En fonction du diagnostic des autres professionnels, le traitement apporté peut varier.

 

A partir de 20K€

En fonction du statut, de l’affectation géographique et de l’expérience