Vous trouvez, vous gagnez !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
Accueil Blog La cooptation : qu'est-ce que c'est ?

Publié le 6 décembre 2015

La cooptation : qu'est-ce que c'est ?

La cooptation : qu'est-ce que c'est ?

Intégrer de nouveaux acteurs à une équipe gagnante n’est jamais aisée. Et pourtant, le recrutement implique trop souvent de lourds investissements en matière de temps et de finances. De nombreuses entreprises ont ainsi opté pour la cooptation. Présentation de cette méthode de recrutement en vogue.

 


Les origines et le principe de la cooptation



Le concept est vieux comme le monde. Par définition, c’est une recommandation. La cooptation est le fait de faire appel, pour un employeur, à ses propres salariés et collaborateurs pour recruter un candidat ; ces derniers vont ainsi éventuellement diffuser l’offre auprès de leur entourage, mais surtout recommander un candidat dont le profil pourrait le plus correspondre à celui recherché.

La cooptation s’inspire ainsi du célèbre pistonnage.

Lorsqu’un proche nous demande de lui trouver un poste quelque part, on fait jouer notre réseau professionnel. La différence lorsqu’il s’agit de coopter, c’est que les sentiments sont écartés. Le fait de faire partie d’une même famille ou d’être amis depuis toujours est moins important que les compétences de la personne à recommander. L’employeur tient compte de l’avis de son collaborateur mais considère la candidature en toute objectivité. D’ailleurs, il arrive que l’entreprise demande au coopteur de détailler les raisons qui le poussent à recommander un candidat potentiel. Les compétences de celui-ci ainsi que les conditions leur ayant permis d’établir le contact peuvent ainsi être évoquées.

 


Un mode de recrutement avantageux

 


Au lieu d’investir des sommes mirobolantes pour faire paraître une offre d’emploi sur différents canaux, les entreprises peuvent tout simplement en toucher un mot à leur staff. Coopter est donc économique. Par ailleurs, les membres d’une société connaissent les valeurs de celle-ci, les objectifs à atteindre, les qualités attendues chez un postulant. Et il est plus facile de déterminer la capacité et les compétences d’une personne lorsqu’on la connaît. Les recommandations se font donc de manière judicieuse, permettant à l’employeur de trouver plus facilement une personne ayant le profil adéquat.

De leur côté, les coopteurs trouvent une certaine forme de motivation à travers le dispositif. La plupart des entreprises accordent en effet des primes aux initiateurs des cooptations. Ces gratifications ne sont généralement octroyées que lorsque la période d’essai est écoulée. Il peut s’agir d’une somme d’argent, d’un chèque cadeau ou d’un voyage offert par exemple. Ce système réduit les risques de copinage dans la mesure où le coopteur ne perçoit rien sans l’embauche du candidat proposé. Sa crédibilité dépend en effet du sérieux avec lequel il effectue les recommandations.

 

Woozjob propose sur son site un système de cooptation original : le parrainage. En parrainant un ami, vous lui offrez la possibilité de trouver un emploi sur Woozjob ; pour chaque filleul parrainé, le parrain reçoit 80 euros.