Vous trouvez, vous gagnez !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
Accueil Blog Le reverse mentoring

Publié le 8 juin 2016

Le reverse mentoring

Le reverse mentoring

Quand les jeunes salariés deviennent mentors des plus expérimentés

 

Le reverse mentoring est un principe tout à fait novateur qui remet en question les us et coutumes passés. En effet, il détrône le mentorat classique des dirigeants expérimentés sur les jeunes salariés issus de la génération Y. De tout temps, la légitimité des aînés provenait de ce transfert de connaissances, des secrets de l'entreprise et du savoir-faire.

 

Le transfert de connaissances inversé pour s'adapter au monde numérique.

 

Le reverse mentoring est exercé par les grands groupes. Selon cette pratique expérimentée en 2000 par le patron de la fameuse entreprise General Electric : Jack Welch, les juniors deviennent mentors des seniors.


Ce transfert de connaissances inversé prend tout son sens dans l'ère 2.0 dans laquelle ont grandis les jeunes salariés. En effet, les enfants issus de la génération y et z sont les enfants d'internet. Ils maîtrisent les outils numériques, les nouveaux outils de communication, les réseaux sociaux et tous les autres codes et technologies de l'information qui ne cessent de se démultiplier avec le développement d'internet. Les méthodes de travail se sont mises à surfer sur cette nouvelle tendance et ses divers enjeux en termes de collaboration et communication. D'autre part, la stratégie commerciale et marketing de toutes les entreprises, dont les plus grands groupes, a été axée autour de ces nouveaux enjeux numériques en vue d'un management plus efficace.

 

Un bouleversement fonctionnel pour les entreprises

 

Alors que les jeunes salariés ont et auront toujours besoin du savoir-faire et de l'expérience des dirigeants, c’est désormais une nouvelle manière de travailler qui se met en place entre juniors et séniors. Ces derniers ont besoin de cette jeunesse afin de s'adapter au nouveau paysage culturel, aux nouvelles tendances ainsi qu'aux nouveaux modes et de relation et nouveaux codes.
Les grands groupes ayant mis en place le reverse mentoring proposent différents programmes dits de "familiarisation" afin de permettre aux seniors de découvrir ce nouveau monde numérique. Ces programmes permettent d'accompagner la transformation numérique mais ils ont bien d'autres avantages, comme celui de rapprocher tous les salariés de toutes les générations de toutes les entreprises.

D'autre part, l'entreprise s'en retrouve modernisée ainsi que toutes les méthodes de travail pratiquées par les salariés. Les compétences des jeunes salariés deviennent un vrai trésor pour les seniors et, à plus grande échelle pour l'entreprise qui, de ce fait, passe à l'ère 2.0 et voit sa rentabilité s'accroître. La réparation des ordinateurs, le big data, le cloud,...: La pratique du digital n'aura, de ce fait, plus de secret pour aucun des salariés.

 

Une formation aux nouveaux types de collaboration

 

Ces nouveaux codes, cette nouvelle manière de communiquer a induit de nouveaux types de management, de collaboration et de travail. La performance individuelle n'est plus. La génération Y et Z a entraîné une manière de fonctionner plus souple, plus créative induisant une plus grande collaboration et communication entre les salariés. C'est l'épanouissement des salariés qui est mis en priorité et qui permet de bien meilleurs rendements.

 

La fin de la verticalité des relations entre seniors et juniors

 

Le reverse mentoring a permis de mettre fin au clivage générationnel. Le monde digital et ses nouvelles pratiques a dynamité les organisations, parfois trop verticales, en stimulant la communication, le partage, la coopération des idées et du savoir-faire à travers ces jeunes gens mentors des plus expérimentés.


Le vent souffle sur le monde des grands groupes et emporte avec lui de très nombreuses modifications structurelles et fonctionnelles en termes de communication et de collaboration. Les jeunes adultes 2.0 sont sous les feux des projecteurs et leurs connaissances reconnues comme précieuses et indispensables dans le monde de l'entreprise.