Vous trouvez, vous gagnez !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
Accueil Blog L’importance de la communication non verbale en entretien

Publié le 20 octobre 2017

L’importance de la communication non verbale en entretien

L’importance de la communication non verbale en entretien

Bien souvent, la préparation d’un entretien se concentre sur la capacité à pouvoir répondre aux questions du recruteur, à vendre vos compétences, à expliquer vos expériences professionnelles antérieures etc... Pourtant, la communication non verbale est aussi importante que la teneur de vos propos ! L’attitude et le comportement que vous adoptez face à votre interlocuteur influence l’opinion qu’il se fait de vous. Un sourire aux lèvres, un regard convainquant, une poignée de main ferme… Autant d’éléments émanant de notre « inconscient » et influençant le recruteur dans sa décision finale. Vous aurez beau avoir le plus beau CV du monde, rien ne vous garantit la réussite de cet entretien.

Voici quelques préconisations qui peuvent vous être utiles, dans votre vie professionnelle comme dans celle de tous les jours !

 

La poignée de main

 

La poignée de main est le premier, et sans doute le seul, contact physique que vous établissez avec le recruteur. Cela peut paraître anodin mais ce geste, aussi banal soit-il, influence l’image que l’employeur a de vous. Il en dit beaucoup sur votre personnalité. Une poignée de main ferme laisse entrevoir que vous êtes force de volonté, mais aussi que vous êtes quelqu’un de dynamique ! Au contraire, une poignée de main molle reflèterait plutôt une certaine lassitude, un manque d’ardeur pouvant être interprétée comme un signe de passivité.

Si vous êtes sujet au stress, prêtez une attention particulière à vos mains. Soyez attentif(ve) au fait qu’elles ne soient pas moites et humides, pour éviter de montrer votre état de stress et prévenir un toucher désagréable au recruteur.

 

Le regard

 

La vue est le sens le plus utilisé chez l’Homme mais aussi le plus sollicité pour décoder un message : c’est un vecteur de communication ! Sans même parler, nous sommes capables de transmettre une pensée, une émotion, une humeur… Lorsque vous vous adressez au recruteur, regardez-le dans les yeux de façon simple et franche, sans trop en faire au risque de le mettre mal à l’aise. Veillez à ne pas fuir son regard car il pourrait traduire un manque de confiance en soi ou de sincérité, voire un désintérêt pour cette entrevue.

Si vous êtes face à plusieurs interlocuteurs, balayez la salle en équilibrant votre regard entre toutes les personnes qui se trouvent en face de vous. En les regardant tour à tour, vous les impliquez dans votre intervention et leur montrez de l’importance. 

 

 

La position

 

La posture est un élément pris en compte par la quasi-totalité des recruteurs. Il est conseillé d’adopter une posture droite, sans pour autant paraître rigide. Soyez détendu(e) ! Vous pouvez vous pencher légèrement vers l’avant ou vers l’arrière mais prenez soin de ne pas être avachi(e) sur votre chaise. Une attitude trop décontractée pourrait vous faire défaut. Il est également recommandé d’adopter une posture ouverte. Ainsi, évitez de croiser les bras ou les jambes lorsque vous vous adressez à la personne qui se trouve en face de vous. Préférez poser vos mains sur le bureau et vous tenir face au recruteur.

 

La gestuelle

 

Nos gestes accompagnent très souvent nos paroles. Ils suscitent l’attention de l’auditoire et permettent d’appuyer et d’illustrer nos propos. Lors de vos entretiens d’embauche, il en sera de même. Les gestes donnent du relief à votre discours et permettent de mettre le doigt sur un message clé par exemple. Faites attention toutefois à ne pas être excessif(ve) au risque de perdre votre auditoire, de dévoiler un manque de maîtrise de votre corps ou tout simplement d’agacer votre interlocuteur. Pesez vos mots, ne parlez pas trop vite, adoptez un discours clair et compréhensible, et surtout, respirez calmement. Soyez vigilant(e) à d’éventuels gestes parasites : ne pas savoir où poser ses mains, se mordiller les lèvres, taper du pied, jouer avec un stylo etc… Ces petits signes de stress peuvent jouer en votre défaveur.

 

La tenue vestimentaire

 

L’apparence physique influence grandement la vision que l’on se fait d’une personne. Elle détermine la personnalité et la valeur sociale d’un individu. La première image que le recruteur se fera de vous s’effectuera par le biais de votre apparence physique. Votre habillement, votre coiffure, vos accessoires reflètent quelque part la personne que vous êtes, alors soignez-la !

En entretien d’embauche, l’objectif est de renvoyer une image cohérente avec celle du métier pour lequel vous vous présentez à l’entretien, mais reflétant aussi votre propre personnalité. Avant le Jour J, posez-vous quelques questions : Quelle est la tenue la plus adaptée au poste pour lequel je postule ? Existe-il un code vestimentaire propre à cette entreprise ou à ce secteur d’activité ? Un conseil si vous hésitez : restez neutre. La tenue vestimentaire peut faire la différence. C’est le premier message que le recruteur percevra de vous,

 

Tous ces conseils peuvent favoriser vos chances de séduire le recruteur, à condition qu’ils s’inscrivent dans votre comportement de façon naturelle et authentique. L’essentiel est de rester soi-même !