Vous trouvez, vous gagnez !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
Accueil Blog Recruter un senior : quels avantages pour l'entreprise ?

Publié le 1 octobre 2015

Recruter un senior : quels avantages pour l'entreprise ?

Recruter un senior : quels avantages pour l'entreprise ?

Parce qu'il dispose de précieuses compétences et expériences, le senior peut être un atout considérable au sein d'une entreprise. Ils sont pourtant près d'un demandeur d'emploi sur trois en France à avoir plus de 50 ans, preuve que les entreprises du pays connaissent ou utilisent encore peu les aides existantes. Quelles sont ces aides, et surtout, quels sont les avantages à embaucher un quinquagénaire? Le point.

 

Embauche de seniors : les aides financières à l'entreprise

 

Mis en place par le gouvernement pour inciter les entreprises à embaucher des jeunes, mais également des seniors, deux types de contrats permettent aujourd'hui de bénéficier d'une aide financière lors d'un recrutement de senior :

  • Le contrat de professionnalisation concerne ainsi les jeunes de 16 à 26 ans, mais aussi les demandeurs d'emploi de plus de 26 ans. Et pour tout recrutement d'un salarié de 45 ans et plus avec ce type de contrat, l'employeur bénéficie d'une aide de 2000 euros, et d'une exonération des cotisations patronales. Si le candidat recruté a 26 ans et plus, l'entreprise perçoit également du Pôle Emploi une aide forfaitaire.

  • Le contrat de génération permet à une entreprise recrutant à la fois un jeune de moins de 26 ans et un senior de 55 ans et plus de toucher une aide de 8000 euros par an durant 3 ans. A la place du recrutement d'un senior, cela peut être également le maintien en l'emploi d'une personne de 57 ans et plus. Dans ce cas l'aide sera de 4000 euros par an, toujours sur 3 ans.

Il existe également un CDD senior (destiné aux salariés de plus de 57 ans et au chômage depuis plus de 3 ans) : certes sans avantages financiers pour l'employeur, il est cependant beaucoup plus souple qu'un CDD classique, et n'a notamment pas de délai de carence.

 

Le salarié senior : une valeur ajoutée pour l'entreprise

 

Expertise, fiabilité, autonomie, efficacité... Les atouts d'un profil senior nouvellement recruté ne manquent pas pour une entreprise, particulièrement une PME. Opérationnel rapidement, le senior, contrairement au junior, connaît le fonctionnement d'une entreprise, a déjà des méthodes de travail acquises, et va mettre beaucoup moins de temps à être coaché qu'un jeune. Plus stable, le senior est également plus mobile, puisqu'il n'a peut-être plus d'enfants à charge par exemple.

 

Emploi des seniors : les obligations de l'entreprise

 

Depuis 2010, les entreprise de 50 salariés et plus doivent respecter certaines obligations en termes de recrutement et maintien en l'emploi de seniors. Des accords et plans d'actions sont ainsi à prévoir pour recruter des personnes de 50 ans et plus, améliorer les conditions de travail des salariés seniors, ou encore aménager des fins de carrière. Une pénalité de 1% des rémunérations et gains dus aux salariés peut être à verser à l'URSSAF dans le cas contraire.