Vous trouvez, vous gagnez !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
Accueil Blog Survivre au “BACK TO WORK BLUES”

Publié le 3 septembre 2017

Survivre au “BACK TO WORK BLUES”

Survivre au  “BACK TO WORK BLUES”

Finis le farniente et la liberté, il est l’heure de reprendre le chemin du bureau ! Retour à la routine, demain il faudra affronter le son brutal du réveil que vous avez tant aimé oublier.

Vous avez la boule au ventre, des troubles du sommeil ou une baisse d'appétit ? Ne cherchez plus, vous êtes atteint du « back to work blues », une déprime passagère liée à la reprise du travail.

Pour prolonger les effets positifs de ces quelques semaines de repos, il faut préparer votre retour au bureau, comme vous l’avez fait pour votre départ en vacances (cf article Digitale Détox). Suivez notre prescription à la lettre pour une rentrée professionnelle en douceur !

 

Rentrez quelques jours avant la reprise

Si vous avez la possibilité, faites votre rentrée en pleine semaine. La proximité avec le week-end vous permettra de l’envisager plus sereinement. Vous pouvez consacrer ces deux ou trois jours de « transition » à lire vos emails, planifier vos futurs dossiers, ranger des archives … pour être véritablement opérationnel(le) le lundi !

Pour arriver d’attaque le Jour J et ne pas être perdu(e), réfléchissez à une petite TO DO LIST pour votre premier jour. Ne soyez pas trop ambitieux(se), car l’idée n’est pas de vous démotivez en la laissant inachevée à la fin de la journée. Le mieux reste bien-sûr de la planifier avant la « remise à zéro estivale » quand les dossiers sont encore frais.

 

Le Jour J, reprenez en douceur

Pour vous remettre dans le bain progressivement, vous pouvez arriver un peu plus tôt le premier jour. Ne vous replongez pas tête baissée dans le travail, mais prenez le temps de poser vos affaires, de profiter des bureaux encore silencieux, de discuter avec vos collègues … Ne paniquez pas devant votre boite de réception remplie d’emails non lus ou la pile de dossiers entassées sur le coin du bureau. Allez-y étape par étape, il ne faudrait pas perdre les bénéfices de vos congés. C’est au contraire l’occasion de prendre de nouvelles résolutions d’organisation.

 

Organisez votre temps de travail

Rien n’est plus agréable que de retrouver un bureau propre et rangé à la rentrée. Si vous n’avez pas pu le faire avant de partir, un ménage de rentrée s’impose. Cela vous donnera plus envie de vous y mettre lorsque tout sera en ordre.

Ne planifiez pas trop de réunions à la rentrée, le temps de vous remettre les dossiers en tête. Si votre présence n’est pas obligatoire, zappez-la. Vous ne pourrez pas satisfaire toutes les sollicitations dès les premiers jours, car vous serez forcément moins efficace.

 

Trier ses mails au fur et à mesure

La première chose que vous verrez en allumant votre ordinateur sera forcément votre messagerie électronique et ses 1500 messages non lus. Ne faites pas l’erreur de vouloir la trier dans son intégralité en y passant la journée : fractionnez votre temps !

Regardez les intitulés des emails : supprimez spams, messages d’alerte, newsletters et les courriers électroniques pour lesquels vous êtes seulement en copie. Priorité aux emails urgents : lisez ceux envoyés par vos managers et les collègues restés de permanence pendant votre absence, mettez à part ceux méritant une réponse.

 

Conservez votre « cool attitude » estivale !

Certes, c’est la rentrée, il faut se remettre dans le rythme du travail. Mais, il ne faut pas pour autant tiré un trait sur les petits plaisirs des vacances. Profitez des derniers beaux jours de l’été pour déguster des apéritifs en terrasse, aller en vélo au travail ou se promener dans un parc.