Vous trouvez, vous gagnez !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
Accueil Blog Top 5 des qualités d’un bon recruteur

Publié le 21 avril 2017

Top 5 des qualités d’un bon recruteur

Top 5 des qualités d’un bon recruteur

Souvent redouté par les candidats, le recruteur joue pourtant un rôle clé au sein de l’entreprise. Il est en charge de la faire grandir en trouvant de nouveaux collaborateurs. Le recruteur devient alors l’image de sa société aux yeux du futur candidat. Et cela ne s’improvise pas !

Vous avez besoin de recruter pour votre société ? Vous êtes recruteur ou souhaitez le devenir ? Woozjob fait la liste de 5 qualités indispensables à posséder.

 

  1. Avoir le sens de la communication

Un chargé de recrutement doit être un bon communicant car son métier est avant tout basé sur les relations humaines, avec les candidats. Il doit savoir communiquer oralement, physiquement, par téléphone ou par email.

On ne l’apprend à personne, passer un entretien d’embauche n’a jamais été une partie de plaisir pour un candidat. Si certains ont moins de difficultés à cacher leur stress que d’autres, c’est aussi au recruteur d’installer un climat de confiance avec lui pour favoriser les échanges, en supprimant par exemple la « barrière dominant / dominé ».

 

  1. Être à l’écoute

L’écoute c’est avant tout prêter attention à quelqu’un. Dans le cas d’un recruteur, elle s’applique aux aspirations du manager, à la recherche d’un nouveau talent et à celles des candidats. Pour travailler efficacement, il faut savoir exactement ce que les deux parties recherchent, et ce que vous pouvez leur offrir.

En interne, le recruteur doit être attentif à la demande de son entreprise par rapport au poste vacant pour lequel il doit rechercher des candidats.

Côté candidat, lorsque le recruteur fait passer un entretien d’embauche, il est d’abord présent pour connaître la personne qui est en face de lui : sa personnalité, ses compétences, ses forces et ses points d’amélioration pour le poste proposé. Il ne suffit pas de poser des questions, il faut savoir les écouter, et les analyser par rapport au cahier des charges initial.

 

  1. Savoir vendre

Comme un commercial, le chargé de recrutement doit vendre le poste au candidat potentiel. Il est donc logique de savoir maîtriser certaines méthodes de vente : donner envie aux candidats de postuler, préparer un argumentaire, répondre aux freins, conclure … Une fois cette étape validée, c’est au manager qu’il faudra vendre les candidats sélectionnés de la short-list.

 

  1. Maîtriser les outils de recrutement

CVthèques, jobboards, réseaux sociaux, sites d’emploi … Tous ces outils de recrutement doivent être maîtrisés pour trouver LE candidat idéal. Puisqu’une grande partie des recrutements s’effectuent maintenant sur Internet, le recruteur doit faire preuve de curiosité et d’adaptation pour aller chercher plus efficacement les bons candidats là où ils sont ; comme woozjob qui propose une CVthèque bien fournie grâce à son welcome bonus !

 

  1. Avoir un bon réseau

Qu'il soit réel ou virtuel, le réseautage peut aider un recruteur à obtenir des informations sur un candidat éventuel … Elargir son réseau dans un secteur spécifique est source de temps et un moyen supplémentaire d’éviter les « erreurs de casting ». En cumulant des connaissances théoriques et techniques, le recruteur aura moins de chance de se tromper sur le candidat sélectionné.

 

En bonus :

Tout bon recruteur se doit évidemment d’être inscrit sur woozjob. Si ça n’est pas encore fait, suivez le lien suivant : http://www.woozjob.com/fr/company#goto-register