Vous trouvez, vous gagnez !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
Accueil Blog Travailler en famille

Publié le 12 septembre 2016

Travailler en famille

Travailler en famille

Travailler avec ses proches … Mêler relations familiales et relations professionnelles est un projet à double tranchant, délicat, très délicat. On connaît bien les très prestigieuses et anciennes entreprises familiales : Porsche, Auchan, Hermes, Peugeot… Mais comment ont-ils fait pour allier business et famille ?

 

Intégrer l’entreprise familiale : se poser les bonnes questions

 

Vous allez rejoindre l’entreprise de papa et du « fréro » ; avant tout, posez-vous les bonnes questions : ai-je envie de m’épanouir dans l’entreprise familiale ou est-ce la solution de facilité ? Quels seront mes liens de subordination ? Saurai-je mettre de côté l’affectif ? Vais-je pouvoir faire des reproches à mon père ? Vais-je pouvoir tenir plus de 30 minutes en réunion avec mon frère ?

 

Penser performance et intérêt global de l’entreprise

 

On peut expliquer la forte créativité et productivité des entreprises familiales par leur investissement de base. En effet, les membres ont souvent lancé l’entreprise grâce à leur apport personnel. L’entreprise familiale travaille donc au départ avec ses capitaux propres. Cela permet une forte responsabilisation : « nous sommes partis de rien ». L’idéal est lorsque tous les membres de l’entreprise sont conscients qu’ils sont tous dans le même bateau et travaillent pour un intérêt unique. Gouvernance et gouvernement tirent dans le même sens et cela évite les tentations opportunistes.

 

Définir des règles

 

Chacun à sa place, un pour tous et tous pour un ! Telle est la devise de ces entreprises. Pour qu’elles fonctionnent, il est nécessaire que la balance de départ soit équilibrée. Chacun des membres doit trouver sa place, sa responsabilité, sa spécialité. Ils doivent apprendre à scinder la vie familiale et professionnelle.

On définit ensemble quelques règles de base, une charte de « bonne conduite »  : mettre de côté les enjeux affectifs, ne pas mêler les histoires personnelles et familiales au travail et inversement, penser compétences avant tout, ne pas hésiter à faire remonter des axes d’amélioration dans un but commun de développement …

 

Avoir confiance

 

La confiance est l’élément le plus important dans ce style d’entreprise. Mais il ne faut pas non plus en cloisonner les portes ! Beaucoup des patrons d’entreprises familiales attendent que leurs enfants aient fait leurs preuves à l’extérieur avant de les placer dans la structure. Cela permet une prise de confiance et de légitimité ainsi que le développement d’un œil nouveau sur l’entreprise !

 

 

Séparer vie perso et vie pro est l’une des clés de la réussite ; ajouter à cela la confiance et la communication et vous préserverez l’harmonie familiale !