Le management participatif plébiscité, mais pas toujours adapté !

Notre agence de recrutement WOOZJOB travaille en permanence auprès de managers et de collaborateurs. La question du style management utilisé et favorisé en entreprise survient très fréquemment aussi bien avec nos clients recruteurs qu’avec les candidats rencontrés.

Par conséquent, nous avons trouvé ce sujet opportun pour vous rédiger un article de blog.

Pour connaître votre avis, nous avons réalisé un sondage le 1er mars et diffusé sur nos réseaux sociaux : LinkedIn / Facebook

Vous n’avez pas encore participé au sondage ? Il n’est pas trop tard !

Ce dernier est évolutif dans le temps et nous n’hésiterions pas à republier un autre article si le résultat venait à changer.


À la suite de la diffusion de celui-ci, nous avons obtenu les résultats ci-dessous :

  • 73% Management PARTICIPATIF (Partage les idées/ Facilite la prise de décision.)

  • 13% Management DÉLÉGATIF (Délègue les décisions et contrôle le processus)

  • 11% Management PERSUASIF (Explique ses décisions, convainc et fait adhérer)

  • 3% Management DIRECTIF (Donne des instructions et le contrôle des résultats)

Clôturé le 10/03/21 pour cet article - réalisé sur un échantillon de 71 personnes.!





Pourquoi le style de management participatif est-il favorisé ?


Tout droit venue d’Amérique du Nord ce style de management implique davantage les collaborateurs, notamment au niveau de la prise de décision.


Ses objectifs sont de renforcer la participation des employés en les invitant à s’engager davantage dans la vie de l’entreprise et de lui redonner une dimension plus humaine en s’appuyant sur l’intelligence collective.


Les principaux avantages du management partitif pour les salariés :

  • Mobiliser sur un objectif commun

  • Renforcer l’autonomie

  • Être reconnu par ses managers

  • Motiver pour réussir les projets

  • Evoluer en compétence


Les principaux avantages du management participatif pour l’entreprise :

  • Développer l’image de l’entreprise positivement

  • Augmenter l’engagement des collaborateurs

  • Améliorer la qualité de vie au travail

  • Être une entreprise apprenante

  • Accroitre la performance de l’entreprise


« Le manager qui a une vision plus globale peut partager son point de vu à un collaborateur ayant une vision plus terrain […] et inversement, les deux se complètent. », Diane.B - Assistante Administrative

« Je ne manage(rai) pas comme j’aimerais être manager »


Nous relatons qu’il y a parfois une différence de préférence managériale en fonction du poste occupé. En effet, le style de management favorisé en tant que salarié peut ne pas être le même qu’en tant que manager. Pourquoi ? Puisqu’il existe certains inconvénients avec le management participatif qui peut freiner les managers à l’appliquer.


« En tant qu’employeur, je vote pour le Management Délégatif. Cependant en tant qu’employé, je favorise le management Participatif […] », Plamena.P – Assistante Administrative


Voici les principales limites du management participatif en général :

  • La confidentialité de l’information

  • Les gestions de certains conflits (Licenciements, délocalisation…)

  • La gestion du temps

  • La remise en question de la structure hiérarchique de l’entreprise

  • L’inadéquation avec des situations de crise

  • La résistance passive


Comment mettre en place le management participatif dans son entreprise ?


Les entreprises doivent évoluer pour répondre aux nouvelles attentes des collaborateurs. Cependant, la mise en place de ce style de management nécessite une réorganisation progressive de sa structure.


Effectivement, en mettant en place ce management, les dirigeants devront tester et ajuster ce dernier en fonction : des personnalités des collaborateurs, des valeurs de l’entreprise et de son histoire.



Quelles sont les qualités requises pour un manager « participatif » ?


Nous vous en avons principalement identifié 5 :


1. L’écoute active

2. La valorisation du travail d’autrui

3. D’excellente capacité relationnelle

4. L’authenticité et respect

5. La capacité à déléguer


« Je favorise les 4 styles de management, puisqu’un manager doit être flexible pour passer d’un style à l’autre suivant la situation […] », Johnny.G – Adjoint Directeur Technique


Néanmoins, ce management ne fonctionne pas forcément s’il y a une résistance auprès des collaborateurs. Il faut aussi que les collaborateurs soient impliqués dans les projets/décisions en étant force de proposition. Certains collaborateurs n’ont pas la personnalité pour ce style de management qui requiert une forte implication :


« Pour ma part, j’ai beaucoup de mal à prendre des décisions ... Alors le management persuasif est donc une très bonne manière d’apprendre et d’évoluer » , Hina.A - Comptable


4 outils pour vous accompagner dans la mise en place d’un management participatif


Pour lier le collaborateur au manager dans cette démarche de management participatif, la team woozjob vous présente quelques outils à disposition :

  • Les sondages, sous forme de boite à idée, anonymes ou non.

  • Les réunions sous forme de brainstorming pour offrir aux participants la possibilité de partager leurs idées ou résoudre leur problème.

  • Les réseaux sociaux d’entreprise (Team, Slack…) pour piloter les échanges entre les services.

  • Les sites de gestion de tâches (Trello, Asana…) pour une organisation commune.

Ces outils vont permettent d’analyser l’efficacité du projet et de gérer au mieux la communication entre les collaborateurs et les managers.


Conclusion


Pour conclure, nous vous conseillions d’interroger vos équipes pour connaître leur avis sur la question afin de ne pas leur imposer un style de management qui ne leur correspond pas.


À la suite de la consultation de votre équipe, adaptez-vous !


« Il est difficile de se cantonner à un type de management car il est important d'adapter son management à son équipe et/ou au contexte… », Anais C - Manager RH


L’adaptabilité est le point-clé de la réussite pour une entreprise. Adaptez-vous selon les souhaits de vos collaborateurs pour répondre un maximum à leurs besoins actuels.


L’idéal est de savoir jongler entre les différents styles de management en fonction de tous les critères qui rentrent en compte dans chaque entreprise.


Les équipes WOOZJOB vous remercie encore pour votre participation !