Ces défauts que vous pouvez admettre… en entretien d’embauche !

« Citez-moi 3 de vos principaux défauts » : on ne compte plus le nombre de candidats qui ont été pris d’angoisse à l’écoute de cette simple question. Vous en faites partie ? On vous donne quelques défauts que vous pouvez facilement tourner à votre avantage en entretien !



« Je suis quelque peu étourdi(e) »


Il y a des jours où vous avez la tête en l’air et ça, vous en êtes conscient(e) ! Mais, si vous parvenez à démontrer que ce défaut vous pousse à faire preuve d’une grande organisation, alors vous gagnerez des points ! Vous pouvez, par exemple, expliquer au recruteur qu’il vous est déjà arrivé auparavant d’oublier d’exécuter certaines tâches et que désormais, vous avez le sens de l’ordre et du détail. Carnet de notes, do-to-lists, rétroplanning… autant d’outils que vous utilisez au quotidien pour être le plus efficace possible !


« Je suis particulièrement borné(e) »


Vous êtes d’un naturel têtu(e) ? Vous n’aimez pas que l’on vous contredise ? Vous aimez aller au bout de vos idées et ce quoi qu’on vous dise ? Faites sous-entendre au recruteur que vous avez besoin d’être convaincu(e) dans chaque chose que vous entreprenez, et que vous baissez difficilement les bras lorsqu’un projet vous tient à cœur. L’idée, c’est aussi de lui démontrer que vous êtes force de propositions et que vous aimez prendre les devants lorsque vous rencontrez un problème quelconque. Le recruteur comprendra que vous êtes quelqu’un de tenace !


« J’ai un (trop) fort tempérament »


Les personnes dites « caractérielles » peuvent être mal perçues par les entreprises puisqu’elles sont parfois difficiles à gérer. Pourtant, elles peuvent être une véritable valeur ajoutée pour l’entreprise. Si vous faites partie de ces personnes au fort tempérament, mettez en lumière le fait que vous partagez aisément vos opinions et vos ressentis, même en cas de désaccord avec vos collaborateurs. Quand quelque chose vous tracasse, vous n’hésitez pas à le faire savoir à vos équipes, quitte à secouer un peu l’entreprise pour apporter des pistes d’amélioration. Un trait de caractère qui peut s’avérer bénéfique pour les effectifs.


« Je suis timide »


La timidité est un défaut que vous pouvez citer lors d’un entretien, plutôt pour un poste qui ne nécessite pas vraiment d’interaction avec des clients ou encore des prestataires. Il convient tout à fait si vous êtes amené(e) à travailler seul(e). Si vous êtes plutôt introverti(e), mettez en avant votre tempérament calme, posé et modéré. Faites comprendre au recruteur que vous êtes beaucoup dans l’observation, mais que cela ne vous empêche pas de vous adapter à des environnements de travail différents. Vous pouvez également mettre en lumière votre autonomie et votre indépendance, travailler seul(e), ça ne vous dérange pas !


« Je suis impatient(e) »


Vous avez beaucoup de mal à prendre votre mal en patience ? Voici un défaut qui peut faire mouche auprès des recruteurs ! Certes, vous avez du mal à vous contenir lorsqu’il s’agit d’attendre, mais cela est un point plutôt positif, puisque vous vous aimez atteindre vos objectifs… rapidement ! Lorsque l’on vous confie un dossier ou une tâche, vous aimez qu’elle soit réalisée en temps et en heure. L’entreprise n’aura aucun mal à compter sur vous pour que les deadlines soient respectées !


« J’ai tendance à être pessimiste »


Vous avez souvent tendance à imaginer que les choses ne vont pas se passer comme prévu, que vos clients ne seront pas satisfaits, ou encore que les objectifs ne seront pas atteints, mais pour autant, vous êtes prudent(e). En anticipant les pires situations, vous avez tendance à prendre des précautions et donc à être particulièrement vigilant(e) pour que les choses que vous entreprenez se déroule de la meilleure manière qui soit. La contre-partie de ce défaut, c’est aussi que vous avez à cœur de toujours donner le meilleur de vous-même. Une qualité recherchée par un grand nombre d’entreprises !


« Je suis assez susceptible »


D’accord, certaines remarques ont tendance à vite vous froisser, mais au final, vous êtes capable de gérer les critiques afin qu’elles soient constructives. Le recruteur ne doit pas percevoir que vous avez tendance à vous morfondre pour un oui ou pour un non, mais plutôt que vous êtes capable d’avoir un regard critique à votre égard et que vous avez envie de vous améliorer toujours plus.


Vous vous êtes reconnu(e) dans cet article ? Félicitations, vous avez tous les défauts que "recherchent" les recruteurs !

woozjob, le premier site qui vous offre un Welcome Bonus lorsque vous trouvez un job !

Vous êtes CANDIDAT ?

recrutement@woozjob.com

Vous êtes RECRUTEUR ?

anais@woozjob.com

Tél. 06.31.91.02.64

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Icône YouTube