L’offboarding ou l’art de réussir le départ d’un collaborateur !

Tout(e) employé(e) traverse 3 grandes étapes au cours de son passage en entreprise : l’intégration (onboarding), l’évolution interne et le départ (offboarding), ce dernier étant généralement négligé par un grand nombre d’employeurs.


Les salarié(e)s qui intègrent et quittent votre entreprise peuvent impacter positivement la réputation de votre structure. L’offboarding des collaborateurs est un enjeu majeur pour l’attractivité de la marque employeur. Mais alors, quelles sont les mesures à mettre en place pour accompagner et réussir au mieux le départ de ses collaborateurs ? Découvrez les conseils Woozjob !



L’offboarding : Pourquoi est-il important de gérer le départ de ses collaborateurs ?


Quelles que soient les raisons pour lesquelles un(e) salarié(e) quitte votre entreprise, le processus d’accompagnement que l’on appelle aussi l’offboarding doit être préparé et soigné !

Si ce départ peut avoir des répercussions sur l’organisation de travail, il peut aussi avoir des conséquences directes sur le moral des salariés et entraîner une vague de départ. Négliger la sortie d’un collaborateur, c’est donner une mauvaise image de l’organisation aux équipes qui restent et impacter négativement leur état d’esprit. Cette situation est d’autant plus vraie si le(la) salarié(e) qui part est apprécié(e) par ses collègues. La façon dont l’entreprise gère et accompagne (ou non) la sortie de ses collaborateurs parle d’elle et en dit long sur le respect et la considération qu’elle porte à ses salariés.


Sachez aussi que le processus d’offboarding peut avoir un impact considérable en externe. La manière dont un(e) collaborateur(trice) parlera de son ancienne entreprise à son entourage professionnel ou personnel aura bien sûr une influence sur la marque employeur de l’entreprise. Internet permet également aux utilisateurs de partager leurs avis et leurs expériences de façon instantanée qui plus est, à une large audience. Vous avez donc tout intérêt à soigner votre processus d’offboarding.


L’offboarding : quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place dans votre entreprise ?


1. Communiquer le départ du collaborateur : informer les équipes d’un départ est une étape particulièrement importante dans le processus d’offboarding puisqu’il démontre que vous impliquez vos salariés dans la vie de l’entreprise, que vous êtes honnête et transparent avec eux. D’autre part, cela évite que l’information soit déformée par les bruits de couloirs.


2. Recueillir le feedback du collaborateur : le départ d’un collaborateur est un moment idéal pour faire le bilan de son expérience. Montrez-vous compréhensif et à l’écoute afin que votre interlocuteur se livre librement. Par la suite, analysez les feedbacks recueillis et dégagez des pistes d’amélioration à mettre en place au sien de votre entreprise.


3. Remercier le(la) collaborateur(trice) : Profitez du départ de votre collaborateur(trice) pour le remercier de l’investissement dont il a fait preuve et du travail fournit. Cette preuve de considération et de reconnaissance permettra au salarié de garder une bonne image de votre entreprise et surtout d’être fier de son expérience au sein de votre structure.


4. Organiser la passation : organiser une passation est une solution idéale pour que le salarié partant puisse transmettre ses compétences et son savoir à son successeur. Demandez par exemple au salarié partant de rédiger un petit guide qui servira au successeur pour réaliser au mieux ses missions. Cela permettra au nouveau collaborateur de s’acclimater à son poste rapidement.


5. Récupérer le matériel et supprimer les accès : prévoyez également la fermeture des comptes, des messageries, des plateformes, des sites etc., en commençant par désactiver les comptes qui donnent accès à des informations confidentielles et sensibles. N’oubliez pas la restitution des équipements mis à disposition du salarié.


6. Respecter les démarches administratives : Clôturez les derniers paiements et assurez-vous que le salarié soit bien en possession des papiers que l’entreprise doit lui délivrer et dont il aura besoin par la suite : certificat de travail, reçu pour solde tout compte, attestation Pôle Emploi etc.


7. Prévoir un pot de départ : quelques jours avant le départ de votre collaborateur, organisez un petit pot de départ. Chaleureux et convivial, ce petit moment entre collègues permettra au salarié de quitter votre entreprise sur une bonne note !


8. Garder le contact : garder le contact avec vos anciens salariés est toujours une valeur ajoutée pour développer votre réseau.


Mettre en place un processus d'offboarding, c’est améliorer l’expérience collaborateur, tout en répondant aux enjeux RH d’aujourd’hui.

woozjob, le premier site qui vous offre un Welcome Bonus lorsque vous trouvez un job !

Vous êtes CANDIDAT ?

recrutement@woozjob.com

Vous êtes RECRUTEUR ?

anais@woozjob.com

Tél. 06.31.91.02.64

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Icône YouTube