Vous trouvez, vous gagnez !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
Accueil Blog Soft Skills : pourquoi et comment les valoriser ?

Publié le 9 mars 2018

Soft Skills : pourquoi et comment les valoriser ?

Soft Skills : pourquoi et comment les valoriser ?

Esprit d’équipe, empathie, audace, créativité, gestion du stress, aisance relationnelle, pensée critique… Voilà quelques-unes des « compétences douces », ou « soft skills », qui constituent pour les entreprises un critère de plus en plus important dans le choix d’un futur collaborateur. Pourtant, en entretien ou sur les CV, la priorité est souvent donnée aux « hard skills », les compétences techniques et aptitudes professionnelles validées par les diplômes ou des expériences professionnelles. Grave erreur : ces savoir-être et qualités humaines comptent davantage que les certifications car ils montrent la capacité d’une personne à s’intégrer au sein d’une équipe ou sa facilité d’adaptation à une culture d’entreprise.

 

 

Qu’est-ce que les soft skills ? Et pourquoi les recruteurs y accordent de plus en plus d’importance ?

 

Les soft skills comme les hard skills constituent, avec les savoirs ou les connaissances théoriques, la grande « famille » des compétences. Elles sont un complément primordial aux connaissances académiques, techniques, informatiques ou linguistiques pour évoluer sereinement dans un environnement de travail donné, et tout simplement dans sa vie de tous les jours.

 

La notion de soft skills n’est pas nouvelle car les compétences humaines, comportementales, relationnelles et/ou émotionnelles ont toujours existées. Ce qui change, c’est plutôt l’importance qui leur est accordées dans le recrutement, l’éducation ou la formation. Cela peut s’expliquer notamment par les bouleversements continus qui se jouent ces dernières années (innovation digitale, intelligence artificielle, e-learning…). Ces qualités personnelles garantissent notre capacité d’adaptation dans ce contexte changeant, où la moitié des emplois de demain n’existe pas encore aujourd’hui.

 

Si de plus en plus d’étudiants se forment au savoir-être, la plupart sont liées par nature à la personnalité de l’individu, son histoire de vie et ses expériences professionnelles et personnelles. C’est ainsi qu’elles peuvent paraître plus innées chez certaines personnes que chez d’autres. Elles nous aident par exemple à nous démarquer lors d’un recrutement. Il faut donc savoir les valoriser !

 

 

Comment mettre ses soft skills en valeur sur son CV ?

 

Avant de les inscrire sur son CV, il convient naturellement d’identifier ses soft skills. Si cela peut sembler facile au premier abord, cela nécessite un véritable travail sur soi. Mais bonne nouvelle : il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises compétences humaines, ni de meilleures que d’autres ! Vos qualités vous sont propres et différentes en fonction du poste, des missions, du secteur, du contexte professionnel… Par conséquent, détachez-vous des soft skills « à la mode », car vous l’aurez compris, il n’y en a pas. L’enjeu réside dans la capacité que vous aurez à les justifier et à montrer ce qu’ils peuvent apporter à votre future entreprise.

 

Attention tout de même à ce que les soft skills ne prennent pas le dessus sur les hard skills présentés dans votre CV car ce dernier a d’abord pour objectif de présenter votre parcours professionnel. Les soft skills permettent seulement d’étoffer votre CV en définissant plus précisément votre profil.

 

Pour la mise en page, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Inscrivez vos soft skills sous le titre du CV, pour attirer l’œil du recruteur.

  • Placez-les directement dans les descriptifs de vos expériences, pour lier vos qualités à vos expériences.

  • Créez un encadré à part ou une partie en fin de CV intitulée « soft skills » ou « qualités personnelles ».

 

Pensez également à compléter l’onglet « Compétences et recommandations » de votre profil LinkedIn, pour crédibiliser la possession des qualités que vous y avez inscrites.

 

Vous êtes sûr(e)s de gagner à tous les coups en mettant en valeur vos soft skills. Alors à vous de jouer !